Very Bons Plans

La Sardaigne vue par Valentina, notre experte italienne

Île mystérieuse de la Méditerranée, la Sardaigne attire autant qu’elle intrigue. Finalement assez confidentielle, cette région ne manque pourtant pas de trésors qu’elle n’attend que de vous partager. Largement recouverte de campagnes, elle compte également un littoral parfaitement préservé, splendide, presque hypnotisant. L’Homme y a aussi laissé sa trace et on y trouve un nombre impressionnant de sites archéologiques, mais aussi de petits villages traditionnels avec leurs coutumes, leur identité, leur Histoire.

Pour en apprendre plus sur ce morceau de paradis tombé dans la mer, j’ai interviewé Valentina, notre experte de la région. Née en Italie, pays qu’elle a beaucoup arpenté avant de partir à Barcelone, Valentina est désormais ma collègue chez VeryChic. Enthousiaste à l’idée de cet entretien, elle vous dévoilera tout ce qu’il y a à savoir sur la Sardaigne.

Nous aborderons d’abord les plus belles merveilles de la région, tant naturelles qu’humaines. Nous enchainerons avec les spécificités culturelles sardes, qui partagent beaucoup avec les italiens mais ont leur propre identité. Enfin, Valentina vous conseillera sur la meilleure façon de profiter d’un séjour en Sardaigne.

Bonjour Valentina, et merci de répondre à cette interview sur la Sardaigne. Peux-tu te présenter pour les lecteurs ?

Bonjour, je m’appelle Valentina Marangi et je suis née dans le sud de l’Italie (Puglia). Ensuite, je suis partie faire mes études dans la région des Marches, avant de déménager à Barcelone. J’y travaille depuis 2004, et aujourd’hui je m’occupe de la Sardaigne chez VeryChic. J’y suis allée plusieurs fois, pour le travail, mais surtout pour le plaisir.

La Sardaigne, une île sauvage à découvrir.

Sardaigne
Sardaigne
Commençons par un rapide tour d’horizon. Selon toi, quels sont les lieux qu’il faut ABSOLUMENT visiter en Sardaigne ?

Je pense que, quand on parle des musts en Sardaigne, on est obligés de mentionner Alghero. Ce petit village fortifié, dans le Nord-Est de l’île, a un magnifique centre historique, tout en pierre et en patrimoine. Proche de là, les mots me manquent pour décrire la beauté de la grotte de Neptune. Plus intrigante, l’île d’Asinara est particulièrement fascinante. Cette ancienne prison a été abandonnée par l’Homme, mais pas par les ânes, qui ont d’ailleurs donné leur nom à l’île (Asino signifie âne en italien). Si vous préférez les longues randonnées, cernées par la nature et le silence, le massif Gennargentu est fait pour vous !

Quel lieu secret nous recommanderais-tu ?

Sans hésiter, Funtana Meiga et ses environs. Cette plage, située dans une zone protégée, n’est connue presque que des surfeurs, qui se la transmettent de bouche-à-oreille. La zone est très naturelle et, à ma connaissance, c’est assez exceptionnel en Méditerranée. Vous pouvez la découvrir le temps d’une agréable balade à vélo, ou même y loger. Pour les voyageurs ne cherchant pas la fête mais seulement la nature, la mer et la gastronomie, c’est le paradis.

À propos de gastronomie et de paradis, quel plat sarde typique séduirait le plus exigeant des gourmets ?

Le repas parfait commence par un peu de pecorino sur une tranche de pane carasau, avec un verre de Cannonau. Pour moi c’est l’apéritif parfait. Si vous êtes sur la côte, vous pourrez enchaîner avec une Burrida, plat traditionnel à base de poisson. Pour conclure ce festin en beauté, les seadas au miel sont des incontournables. Ce dessert réussit à réunir tout ce que la gastronomie italienne a fait de meilleur. Ces tortelli fourrées au pecorino sont frites dans l’huile d’olive avant d’être garnies de miel de châtaigne. Attention cependant, il difficile de s’arrêter !

Qu’est-ce qui caractérise le mieux la culture sarde ?

En Sardaigne, vous serez surpris par le caractère très fier et authentique des habitants, amoureux et défenseurs de leur île. Ils sont également très accueillants, car ils aiment partager leur amour pour leur terre natale. Leurs traditions sont ainsi très ancrées dans le quotidien : vêtements traditionnels, courses de chevaux, ou encore de nombreux dialectes locaux sont ainsi très présents. À Alghero, par exemple, certains habitants parlent catalan.

Qu’est-ce qui surprendrait le plus un français qui visiterait la Sardaigne pour la première fois ?

Pour un français, ou un touriste en général, la durée de vie des sardes est impressionnante ! Ce peuple est l’un de ceux qui vit le plus longtemps au monde, et c’est sûrement dû à son environnement. Car la Sardaigne, et cela devrait vous marquer aussi, est très majoritairement recouverte de nature vierge, de pâturages sauvages à perte de vue. Il y a d’ailleurs un lieu si préservé que des astronautes s’y entraînent chaque année : dans des grottes, des paysages escarpés, inconnus, qui pourraient rappeler une autre planète…

Pour ces mêmes voyageurs, as-tu des bons plans, des astuces à partager ?

Quelle que soit la durée qu’ils ont prévu de rester en Sardaigne, je leur suggérerai de prolonger. Il y a tant à faire, tant à découvrir sur cette magnifique île que la quitter trop tôt vous laisserait un petit goût d’inachevé.

Ça sera peut-être difficile de choisir mais à ton avis, quel est le trésor le plus précieux de l’île ?

Pour moi, Alghero et ses environs sont les véritables joyaux de la région. Magnifique, riche culturellement et historiquement, cet endroit est parfait pour une escapade à tout moment de l’année. Un lieu pour se ressourcer avant de retourner à la réalité.

Sardaigne
Sardaigne
Y a-t-il un souvenir, une anecdote que tu voudrais partager, et qui n’aurait été possible qu’en Sardaigne ?

Il y a quelques années, avec des amis, j’ai fait une randonnée à vélo sur la péninsule de Sinis. C’est d’ailleurs de là que je tire mon conseil sur Fontana Meiga. Nous sommes restés quelques jours dans un hôtel, dont le gérant, Sandro, avait aussi une trattoria en ville. Arrivés à dix heures du soir, nous avions faim, mais tous les restaurants des environs étaient fermés. Après nous être enregistrés Sandro nous a emmenés dans son restaurant, pourtant fermé ce jour-là. Il l’a réouvert juste pour nous, et nous a cuisiné un dîner que nous ne sommes pas prêts d’oublier !

Où loger en Sardaigne ?

Quel type d’hôtel conseillerais-tu pour profiter au maximum d’un séjour en Sardaigne ?

Il y a deux façons d’apprécier de telles vacances, qui ne sont d’ailleurs pas incompatibles. La première, c’est de loger proche d’une plage, pour profiter d’un des plus beaux littoraux de Méditerranée. Vous aurez face à vous une infinité bleutée et derrière, une vaste campagne montagneuse qui attend impatiemment votre visite. Sinon, vous pouvez choisir de vous plonger dans le calme d’une adresse en pleine campagne sarde. Autour de vous, des kilomètres de verdure, uniquement peuplés de petits animaux venus profiter, comme vous, de la quiétude.

Pourrais-tu nous suggérer des hôtels qui correspondent à cette description ?

Si vous choisissez les vacances à la mer, l’Hotel Lucrezia répondra à tous vos besoins. Cette ancienne ferme traditionnelle, située sur une péninsule, vous donne un accès rapide à de splendides plages.

Sardaigne - Hotel Lucrezia
Hotel Lucrezia

Sinon, le Is Benas Country Lodge est un peu plus enfoncé dans les terres, vous offrant un calme rare, mais aussi une variété de paysages fabuleuse, que l’on pourrait passer des heures à admirer.

Sardaigne - Is Benas Country Lodge
Is Benas Country Lodge
Merci beaucoup pour toutes ces réponses Valentina, nous arrivons à la fin de cette interview. Un dernier mot pour me convaincre de réserver dès aujourd’hui des vacances en Sardaigne ?

En ce moment, nous avons jusqu’à 60 % de remise sur les hôtels sardes chez VeryChic. Tu laisserais vraiment passer une telle affaire ?

The author: Vincent Mannessier