Grèce - Mykonos
Voyages extraordinaires

Grèce : Des îles & des Dieux

Lorsque l’on parle de destination de vacances au soleil, la Grèce ne met jamais longtemps avant de se signaler. Plages de sable blanc, climat idéal et gastronomie fine, elle a tout ce qui fait d’un pays une destination paradisiaque. Ce qui la différencie des autres, c’est sa culture. Sa mythologie traverse les frontières et les époques, et l’on ne compte plus ses temples et statues millénaires. Rajoutez tous ses apports à l’art et à la science et la Grèce devient encore plus exceptionnelle.

Pour la découvrir plus en détail, nous vous présenterons aujourd’hui quatre de ses îles les plus marquantes. Disséminées sur une belle partie de la Méditerranée et de la Mer Égée, toutes jouent un rôle prépondérant dans la mythologie grecque. Bien que différentes, toutes disposent d’un cadre, d’un climat, et de paysages délectables, cet article se concentrera donc sur leur Histoire et sur les légendes qui les entourent.

C’est ainsi que nous commencerons notre voyage en Crète, « l’île des dieux », berceau d’une mystérieuse civilisation disparue. Nous enchainerons avec Kos, splendide île volcanique sur laquelle la médecine moderne est née, avant de partir à Rhodes. Cette dernière ne présente plus le colosse éponyme, mais vous verrez que c’était loin d’être son unique argument. Enfin, nous vous emmènerons à Mykonos, destination tranquille et splendide le jour, qui devient bien plus festive la nuit tombée.

La Crète, l’île des dieux

Gèce - Crète
Crète, Grèce

Plus grande île de Grèce, la Crète est surnommée « l’île des dieux ». C’est dû à sa beauté quasi-mystique, mais aussi à son omniprésence dans les récits mythologiques. Elle est avant tout le berceau de la civilisation minoenne, qui y a prospéré pendant plus d’un millénaire, jusqu’à 1200 avant notre ère, et a depuis mystérieusement disparu. On y trouve encore de nombreuses statues et monuments, mais ceux-ci ne sont pour la plupart pas d’origine. Car les minoens n’ont pas disparu sans laisser de traces, et l’on continue de trouver des écrits d’époque. C’est ceux-ci qui ont permis la reconstitution réaliste de ces bâtiments, tels qu’ils étaient il y a plus de 3000 ans.

Elle tire son nom du roi légendaire Minos, fils de Zeus, dieu des dieux en Grèce antique. Il a également donné son nom au minotaure, le fils mi-homme mi-taureau que Poséidon lui a envoyé pour le punir. Il fut enfermé dans le labyrinthe, dont on pense qu’il pourrait être le palais de Knossos, qui existe toujours.

Aujourd’hui, ce passé riche et mouvementé est un point fort de l’île, mais il est loin d’être le seul. De nombreux petits villages perpétuent et continuent de faire évoluer l’identité crétoise. Le site incontournable reste Héraklion, capitale de l’île. Cette ville portuaire très animée, qui a récemment soufflé ses 2500 bougies, est passée sous le contrôle de nombreux peuples (grecs, turcs, vénitiens…) au cours de l’Histoire. Quant à ses remparts, toujours debout, ils ont résisté au plus long siège de l’Histoire : 21 ans !

Le nom de la ville vient d’Héraclès, héros légendaire en Grèce, auxquels les minoens vouaient un culte. Cependant, ni sanctuaire, ni monument à sa gloire n’ont été retrouvés sur l’île. Peut-être que le caillou sur lequel vous venez de marcher est la pointe de l’épée d’une statue à son effigie…

Où loger en Crète ?

Grèce - Castello Boutique Resort & Spa
Castello Boutique Resort & Spa

Pour apprécier à leur juste valeur les paysages splendides de l’île, ses vestiges historiques et sa mythologie, le Castello Boutique Resort & Spa saura vous combler. Sous un soleil éclatant, ses cinq étoiles brillent d’un éclat particulier, tout comme sa magnifique piscine. En toile de fond, la silhouette d’imposantes montagnes constitue un apaisant décor.

Kos, quand la mythologie rencontre la science

Grèce - Kos
Kos, Grèce

À quelques kilomètres des côtes turques, mais faisant bien partie de la Grèce, se trouve une splendide île volcanique. L’île de Kos, qui offre également son lot de décors de rêve. Ce n’est pas son seul point commun avec la Crète, puisqu’elle aussi croise le destin d’Héraclès. De retour de Troie, les dieux auraient poussé son bateau à s’y échouer. Il y a des détours plus agréables que d’autres… À tel point que celui-ci aurait tenté de prendre l’île avec l’aide de son père. Un bref coup d’œil aux vastes étendues naturelles de l’île suffirait à justifier cette décision.

Si les chevaliers hospitaliers ont apporté un nouveau chapitre à l’Histoire guerrière de l’île en y bâtissant un immense fort, celle-ci rayonne sur l’Europe pour d’autres raisons. C’est son soleil qui a vu naître Hippocrate, considéré comme le père de la médecine européenne. Son nom est toujours accolé au serment qui lance la carrière des médecins actuels. C’est également dans cette partie de la Grèce que l’on trouve les premières écoles de médecine du continent. On y trouve d’ailleurs l’arbre d’Hippocrate, un platane planté il y a plus de 500 ans. Il remplace un autre qui y aurait vécu plus de 2000 ans, et sous lequel Hippocrate aurait enseigné la médecine.

Où loger à Kos ?

Grèce - Dimitra Beach Resort
Dimitra Beach Resort

Un hôtel en particulier parvient à se mettre au niveau de la beauté et de la sérénité de Kos : le Dimitra Beach Resort. Tout de blanc vêtu, sa splendide silhouette se tient fièrement face à la mer. Magnifiquement décoré, il offre un cadre magnifique qui profite d’un paysage divin comme la Grèce sait si bien les produire.

Rhodes, aux racines de la Grèce

Grèce - Rhodes
Rhodes, Grèce

L’Histoire de Rhodes commence presque en même temps que l’Histoire de la Grèce. En effet, écrits et vestiges témoignent de la présence des premiers grecs sur l’île en même temps que sur le continent.

Dans la Grèce antique, ce serait Hélios, dieu du soleil, qui fut le premier à voir cette île sortir des eaux. Immédiatement sous le charme, il aurait alors décidé de la prendre sous sa protection. Si vous y passez vos vacances, vous comprendrez rapidement qu’il n’en est jamais vraiment parti… C’est d’ailleurs en son honneur que le célèbre colosse de Rhodes, une des sept merveilles du monde antique, fût bâti. Cette statue de plus de trente mètres de haut fût érigée en 292 avant JC, avant qu’un tremblement de terre, moins d’un siècle plus tard, ne la fasse tomber. Le géant, tout aussi impressionnant une fois couché, resta tel quel pendant près d’un millénaire. Si la statue a disparu, l’île toute entière pourrait sans problème le remplacer dans la liste des merveilles du monde.

L’île n’a rien perdu de sa superbe et la vieille ville de Rhodes sera la première à vous le prouver. Protégé par des remparts, eux-mêmes protégés par l’UNESCO, ce quartier piéton débordant de vie est un haut lieu culturel grec. Ailleurs, le village de Lindos, vieux de 3000 ans mais très bien préservé vous donnera un aperçu authentique de ce à quoi pouvait ressembler un village en Grèce en 1000 avant JC.

Où loger à Rhodes ?

Grèce - Sheraton Rhodes Resort
Sheraton Rhodes Resort

Si cette présentation vous a donné envie de rencontrer ce Hélios, le Sheraton Rhodes Resort vous ouvrira volontiers ses portes. Légèrement isolé pour profiter d’un calme divin, mais proche de la vieille ville, il a trouvé le bon compromis. Ses confortables transats au bord d’une agréable piscine vous feront passer des moments privilégiés avec le dieu du soleil…

Mykonos, l’île des vents

Grèce - Mykonos
Mykonos, Grèce

Comme souvent en Grèce, les premières traces de civilisation à Mykonos remontent à plus de 3000 ans. Et comme toujours, ces trois millénaires ont été marqués par de nombreux changements d’occupation. Grecs, perses, vénitiens, byzantins, tous s’y sont fait une place au soleil au cours de l’Histoire. Et on comprend aisément qu’ils aient voulu profiter de ses paysages de rêve, de ses immenses plages de sable fin. Sa gastronomie, qui sublime les saveurs de l’olive et des fruits de mer, a probablement aussi joué son rôle.

La version mythologique de l’Histoire de Mykonos, cependant, est bien plus poétique. Son paysage montagneux serait en fait les dépouilles des géants que Héraclès a vaincus. Le nom de l’île viendrait lui de Mycon, petit-fils d’Apollon, dieu des arts, de la beauté et de la lumière. Trois éléments présents en quantité sur l’île… Mais Mycon était également le petit-fils de Dionysos, dieu de la vigne et du vin. Et une nouvelle fois, cet héritage s’y trouve en abondance. Les rares endroits de l’île où l’on ne trouve pas de vignes sont ses villes. Et leur vie nocturne, célèbre à travers le monde, rend tous les soirs hommage à Dionysos…

Où loger à Mykonos ?

Grèce - Saint John Hotel Villas & Spa
Saint John Hotel Villas & Spa

Pour apprécier autant cette atmosphère céleste et ces fêtes toujours inoubliables, c’est le Saint John Hotel Villas & Spas qui vous accueille. Son immense piscine à débordement face à la mer et sa plage privée sublimeront les quelques moments passés loin des autres charmes de l’île.

Entre mer et montagne, soleil et nature, ou encore Histoire et mythologie, les îles grecques offrent une expérience complète, à la croisée des envies.

The author: Vincent Mannessier